Dans le cadre des débats sur le glyphosate (Round Up) et suite aux révélations faites par les Monsanto-papers, des animaux ont mené une action coup de patte contre l’European Crop Protection Association (ECPA), le plus gros lobby pro pesticide basé à Bruxelles. 9 activistes sont poursuivis en justice.

.#WeAreNatureDefendingItself #stopGlypho #StopMonsanto #stopBayer

Communiqué du 13.06.2017: Le 15 juin, 9 activistes de l’EZLN comparaissent au Palais de Justice suite à une action pour l’interdiction du glyphosate (lire le communiqué de l’action).
 
Ce jeudi 15 juin, plusieurs centaines d’activistes, accompagnés de représentants de la société civile, se rassembleront devant le Palais de Justice de Bruxelles pour soutenir neuf activistes qui se sont fait arrêtés judiciairement le 9 mai dernier après une action menée contre l’ European Crop Protection Association (ECPA), le plus gros lobby pro-pesticides basé à Bruxelles. Ils sont accusés de faits de graffitis et de dégradation de biens immobiliers et mobiliers.

Dès 13h, les animaux et leurs soutiens se rassembleront devant le Palais de Justice. Plusieurs prises de paroles de l’EZLN (Ensemble Zoologique de Libération de la Nature) ainsi que de représentants de la société civile auront lieu. Le rassemblement se clôturera par un grand flashmob des animaux de l’EZLN.

Après avoir mené des campagnes pour le climat lors de la COP21 et contre le TTIP plus récemment, l’EZLN vise actuellement l’interdiction du glyphosate, un herbicide vendu par des multinationales comme BAYER ou MONSANTO. Leur dernière action ciblait l’ECPA, un bureau de lobbying financé par ces entreprises en vue de faire pression sur la législation européenne et limiter ou empêcher toute réglementation en matière d’environnement   et   d’agriculture.   Les   activistes   se   sont   rendus   dans   le   bâtiment   de   l’ECPA,   situé   à Auderghem. Ils y ont dispersé des feuilles et de la terre en dansant et ont graffé des messages avec de la peinture naturelle lavable à l’eau.

Dans les jours qui ont suivi, plus d’une trentaine d’organisations parmi lesquelles Greenpeace, le CNCD – 11.11.11, la Ligue des droits de l’Homme, Hart Boven Hard ou encore Inter Environnement Wallonie  ont ainsi signé une « Déclaration contre la répression de mouvements sociaux ». Ces organisations dénoncent la disproportion de ces arrestations et appellations à comparaître. Elles soulignent que les actions de l’EZLN portent sur des sujets d’intérêt général et participent au débat public,   car     l’action des lobbies tels que l’ECPA auprès des institutions européennes constitue un danger bien plus réel, tant pour l’environnement que pour la santé.

C’est précisément la  passivité  des pouvoirs publics  envers les plus gros pollueurs de la planète que dénonce le collectif en face du Palais de Justice. « Ce sont les multinationales représentées par l’ECPA qui devraient être jugées pour « dégradation des biens communs » car elles font tout pour faire obstacle à l’interdiction du glyphosate, un produit aussi nocif pour la santé que pour l’environnement… La justice fait du zèle pour des activistes qui jettent des feuilles d’arbres en l’air et reste les bras croisés face à des entreprises qui détruisent le climat, la terre et les cours d’eau ! », affirme leur sous-commandante Putois.

L’EZLN cherche en effet à dénoncer les crimes climatiques et environnementaux des grandes entreprises et leur ingérence dans les affaires publiques au travers de leur lobbying.  L’Ensemble Zoologique de Libération de la Nature

Suivre en directe le rassemblement: https://www.facebook.com/ezln.zoologique/
Voir leurs précédentes actions: http://ezln-zoologique.be/nos-actions/
Revue de Presse: http://ezln-zoologique.be/la-presse-en-parle/
Hashtags: #WhoAreTheCriminals #Grrooaarr
 

L’Ensemble Zoologique de Libération de la Nature